"Tu veux que je te dise, la névrose juive, ce n'est pas ce qu'on croit. C'est un curieux lien entre persécution et élection. Vous êtes  persécutés parce que les autres ne vous ont pas pardonné de vous être proclamés peuple élu. Non seulement vous l'avez compris, mais au fond vous le revendiquez. La persécution est pour vous la preuve de votre élection divine. Et donc, en creux, l'absence de persécutions serait la preuve de la non-élection. Chez vous les Juifs séfarades, il y a depuis la seconde Guerre mondiale une absence de persécution. vous vous sentez moins juifs, moins élus que les Ashkénazes. Vous avez donc besoin d'en faire plus dans le sentiment de persécution pour retrouver l'onction de l'élection".

p.41, "Petit frère", Zemmour Eric, Denoël, Janvier 2008

51oC_L7xtoL