31 mai 2008

Paris, ou la décadence cosmopolite vu de Russie

    Publié dans le Courrier International , cet article russe sur la décrépitude de notre capitale sonne juste: http://masculinisme.blog-city.com/pour_les_russes_paris_nest_plus_une_fte.htm     "Au pied de la tour Eiffel, de jeunes gens à la peau sombre jouent au foot. Ils portent tous des maillots estampillés du nom des héros de la France d’aujourd’hui. Ils peuvent ignorer l’existence de Jeanne d’Arc ou d’Antoine de Saint-Exupéry. Leur histoire, leur légende, ce sont Zidane, Henry, Lizarazu, Thuram,... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2008

Chardonne nous quittait, il y a 40 ans

    "Plus d'essence, plus de trains, certains vivres qui commencent à manquer. Dans ce printemps 1968, La France est en remue-ménage, Paris enfiévré, voitures en feu, pavés-projectiles,ivresse des graffiti partout, qu'on prend pour de la poésie, un gouvernement qui regarde avec stupeur la révolte d'une jeunesse dont il n' a pas, à temps, pénétré les aspirations. Une civilisation se désagrège, déliquescente depuis quand ? rompus les barrages de toutes les contraintes qui permettent la vie sociale sans trop de... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2008

Art de la conversation chez Chardonne

    "Dans la conversation courante avec Chardonne, on est seulement surpris, de prime abord, par un soupçon d'accent vaguement anglais, attrapé sans doute durant l'enfance, et qui a survécu au temps.    Elle"court"si bien, cette conversation, qu'on ne fait plus attention à cette accentuation chuintée. Elle tient de la divagation buissonnière, une feinte. Chardonne vous investit tout entier, l'air de rien,change de sujet, revient au point de départ. On se croit loin de la question qui le préoccupe. Il s'arrête... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2008

Chardonne, le souffle des Hussards

   Roger Nimier oxygène l'air autour de lui. Antoine Blondin, sa "flemme", ses blagues, son ironie jamais méchante mais toujours perforante, un fond de tristesse maquillée de canulars et cette vocation qu'il a de l'amitié, y vient respirer, avec Stephen Hecquet, le plus brillant des avocats de sa génération, qui bredouille avec force de nervosité éloquente, romancier moins bon qu'il ne voudrait, polémiste au vitriol, autre écorché vif (mais pudique, il n'en fait rien voir), l'intelligence même et, lui aussi, l'amitié en... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2008

Chardonne le quaker

    "Au tréfonds de lui-même, Chardonne est un révolté et même un inadapté: il n'accepte rien, mais il trouve, l'esprit de révolte, une grande faiblesse. "J'ai taché de comprendre et de voir sans haine ce qui m'étais le plus étranger."Sa révolte va sans ostentation et sans dolorisme."Si on n'était pas pessimiste, la mort serait bien cruelle. Mais il faut être un pessimiste clairvoyant et bon vivant." Cette idée, qu'il exprime pour Paulhan, il la répétera plus tard:"Je conseille un pessimisme gaillard et plein d'allant." Son... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2008

De Lourdes à Siluva en Lituanie, un pélerinage de 3400 km

    Lourdes célèbre le 150e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie; Siluva célèbre le 400e anniversaire de la Vierge Marie;  un groupe d'une trentaine de fidèles lituaniens de 25 ans à 74 ans  est parti le 11 mai de Lourdes après une messe célébrée à 8 h dans la basilique de l'Immaculée Conception. Le rayonnement marial est la respiration secrète des nations. http://www.lourdes-2008.com/blog/fr/?p=349 "Chemin faisant, les marcheurs de Siluva porteront une statue de Notre-Dame de Lourdes, une... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2008

Entre les murs, entre hypocrisie et totalitarisme

«Si on est dans la rue et qu’on brûle des voitures, d’une certaine manière, on fait preuve de puissance et on essaye de revendiquer une forme d’énergie. Et ça, ça n’est pas rien.» François Bégaudeau, lors d'un débat télévisuel avec Finkielkraut en avril 2007, qui nous fera croire que des parents souhaiteraient scolariser leurs enfants au collège Françoise Dolto après avoir vu le film "Entre les murs" ? Si "l'antiracisme" est condamné à cette propagande de plus en plus totalitaire, c'est un signe... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2008

Le choix de La Frette par Chardonne

    A la suite de la procédure de divorce, Chardonne cherche un nouveau lieu d'élection: (...) Dès les premiers mois de sa séparation, Chardonne n'est absolument pas seul. De temps à autre, il se réfugie quai de la Mégisserie, chez Lucie Vautrin, la fille d'un relieur de Stock. de plusieurs années plus âgée que lui ( il l'avait rencontrée pour la première fois avant la guerre, toute jeune), c'est une blonde aux yeux dorés, d'un grand charme, d'une immense gentillesse surtout. Elle fait carrière à l'Opéra-Comique avec une... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2008

Le drapeau anglais, signe de "racisme"?

    Dans la chronique des folies ordinaires de "l'antiracisme", une nouvelle dinguerie en provenance de la Perfide Albion: Ben Smith, 18 ans, rentrait chez lui au volant de sa voiture, à Melksham, lorsqu’il fut arrêté par un policier effectuant un contrôle de routine. Le policier tourna autour de la voiture, ne vit rien d’anormal, jusqu’à ce qu’il voie le drapeau de Saint George (le drapeau de l’Angleterre, blanc avec une croix rouge) sur la plage arrière. Il lui dit que c’était « raciste envers les... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2008

Une Palme d'Or exemplairement "antiraciste"

  "  Etant prof de français dans un collège très métissé, aussi peu “gaulois” que possible, je suis à un poste d’observation privilégié de la société française, au coeur des dysfonctionnements du système républicain. »  François Bégaudeau: http://www.buzz-litteraire.com/index.php?2007/09/03/859-entre-les-murs-de-francois-begaudeau-sort-en-poche"Aussi peu"gaulois"que possible", tel est en en effet le tremplin pour réussir dans la France d'après, au temps de l'"antiracisme"... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]