17 août 2008

Nice en poème

(...)"Sur les sommets où je me tins longtemps,Lorsque soufflait le rude vent des cimesJ'y discernais la plainte des vivantsSonore encor de douleurs et de crimes,Mais sur ces bords où la mer fait son bruitTon bel azur, ô ville, me délivreEt, par delà les ombres de la nuit,Me voue enfin à la douceur de vivre." Nice ou d'un charme retrouvé, Marcel Ormoy, novembre 1932, p.162, Ed.Paris Syndicat des Editeurs, 1933
Posté par Sepo à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]