"Cette croix sur les icônes est une croix orthodoxe, avec les trois barres transversales, l'une au sommet avec l'inscription: orthodox_cross"Celui-ci est le Roi des juifs", titre messianique. La seconde, au centre où sont attachés les bras et les mains du Christ. La troisième légèrement inclinée représente non seulement la planche où sont cloués les pieds du Christ, mais aussi la "balance de justice" qui rappelle le choix des deux larrons crucifiés auprès de Jésus: l'un croit au Règne et à la victoire de l'Amour qu'Il a incarné, l'autre n'y croit pas...La croix nous rappelle ainsi que, devant l'Amour, tout homme est libre. Elle symbolise 'l'épreuve de la liberté", croire ou ne pas croire ? Là est la question posée par la croix: est-ce l'Amour ou la mort qui aura le dernier mot ? Inutile de dire que nous sommes les deux larrons à la fois et notre "cœur" balance d'un côté et de l'autre, notre doute et notre foi ont ainsi leur place dans la représentation de la croix: aux pieds de Yeshoua."

p.215/216, "Dictionnaire amoureux de Jérusalem", Jean-Yves Leloup, Plon 2010