"En Provence, Rameaux se dit lou rampau, et lou rampau a toujours joué un rôle fondamental dans la piété des fidèles, mais surtout dans l"'habillement"de la fête. C'est le dimanche des palmes, ce sont les Pâques fleuries. Pendant très longtemps, ce fut soit un vrai rameau soit un rameau fabriqué avec des baguettes et chargé de friandises, de petits jouets, de fruits confits, avec une orange confite piquée au bout pour les enfants sages. Ils allaient à l'église avec leur rameau que le prêtre bénissait avec des rameaux d'oliviers, de buis, etc. que chacun emportait pour protèger sa demeure."

p.113,"Le calendrier chrétien"(1999), Jean Chélini, Ed. Picard, lou rampèu est une autre orthographe possible