07 avril 2015

Poésie des ombres de Minsk

   "Dans la Cité du Soleil, le ciel était extraordinaire. J'aimais quand il se transformait en cobalt profond, saturé. On voyait alors y flotter  d'innombrables statues blanches  de dieux ouatés dont les formes étonnantes répondaient et harmonieusement à l'architecture de la ville, aux enfilade désertes de colonnes corinthiennes, aux arches majestueuses et aux obélisques dont je ne parvenais pas tout à fait à saisir la valeur sacrale. Ces jours-là, la ville était pleine d'ombres profondes  et de contrastes.... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]