index

"Mais que se passe-t-il ? J'ai droit à une lapidation  par voie de presse de la part de sa famille et de ses amis. Une chasse à la femme, une mise en mort. Des gens pour qui je n'ai aucune estime particulière me traînent dans la boue, comme si j'étais le diable en personne. Tout le monde peut prendre la parole pour dire sa peine, sa colère, moi non. Je suis niée dans ce que je suis au plus profond.Interdite d'être sincère. Pour une fois que j'étais presque apprivoisée, voilà que l'entourage me tombe dessus ! J'ai l'impression d'avoir plus de facilité à me battre contre les préjugés, les stéréotypes de mes parents, parents nés en Algérie, que contre ces Français qui sont, pour la plupart, de ma génération.

p.218, "Maudites"(2015), Jeannette Bougrab, Albin Michel