urlDand le récit La grâce des dimanches de juin:

"J'ai toujours trouvé que les dimanches de juin avaient un éclat particulier, une sorte de grâce. je ne sais si cela tient à la saison, à cette forte impression d'entre-deux - entre le vert tendre de mai et l'été qui assomme. La mer est une alliée essentielle: elle ajoute à la grâce. J'ai le souvenir de dimanche de juin lumineux, il y a bien longtemps, au fond de la rade de Brest."

p109,"Les proximités éternelles"(2000), Philippe Le Guillou, Mercure de France