02 octobre 2015

Chirac en désamour de l'héritage français et européen

    "Il n'a pas d'opinion sur les choses, il est un homme de l'immédiat. Il ne croit pas trop à l'Histoire. Je me souviens d'un grand dîner avec Mitterrand et d'autres dirigeants européens à l'Elysée. Chacun y allait de sa date favorite en Europe, au nom de son pays. C'est Margaret Thatcher qui commença: - Pour moi, la date importante, c'est 1215, la Grande Carte. - Pour moi, enchaîne Kohl, c'est 1648, le traité de Westphalie, la nouvelle Europe. - Pour moi, poursuit Mitterrand, sur le Temps long, c'est 496, le... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]