81cpTYWaTPL

  "C'est un sacrilège horrible de massacrer des prêtres - fussent-ils fascistes, ce sont les ministres du Christ - en haine de la religion; et c'est un autre sacrilège, horrible aussi de massacrer des pauvres - fussent-ils"marxistes", c'est le peuple du Christ - au nom de la religion. C'est un sacrilège patent de brûler des églises et les images saintes [...]. C'est un autre sacrilège - à forme religieuse - d'affubler les soldats musulmans d'images du Sacré-Cœur pour qu'ils tuent saintement des fils de chrétiens et de prétendre enrôler Dieu dans les passions d'une lutte où l'adversaire est regardé comme indigne de tout respect et de toute pitié."

p.429, "Jacques et Raissa Maritain:les mendiants du ciel,"(2009), Jean-Luc barré, Perrin coll.Tempus