livre_galerie_2337

    "Cette région de France, avec ses vastes étendues de paysage agricole, suprêmement disciplinées et cultivées, démontre que la terre peut être exploitée jusqu'à la moindre parcelle sans perdre de sa fraîcheur et de son naturel.(...) Mais ici, dans le Nord de la France, où l'agriculture s'est alliée à la poésie au lieu de la bannir, on comprend mieux la haute beauté d'une terre travaillée, humanisée, mise en relation avec la vie et avec l'histoire, en comparaison du matériau brut dont est encore revêtue la plus grande partie de notre continent. En France, tout par le d'une longue familiarité de la terre avec ses habitants; chaque champ a un nom, une histoire, une place personnelle et distincte dans l'administration du village; chaque bout de gazon se trouve là en raison d'un ancien droit féodal s'étant jadis imposée à une friche inutile."

p.29/30,"La france automobile"(1908), Edith Wharton, Mercure de France 2015

Présentation de l'éditeur: http://www.mercuredefrance.fr/livre-La_France_en_automobile-2337-1-1-0-1.html


     Edith Wharton adorait la France et aimait aussi beaucoup les voyages en voiture. Avec son mari Teddy, entre 1906 et 1907, c’est dans une Panhard et Levassor 15hp achetée d’occasion à Londres qu’ils effectuent ce « tour de France », parfois accompagnés de Henry James.
Évidemment, les Wharton ne conduisent pas eux-mêmes, ils ont un chauffeur, et leurs bagages arrivent par chemin de fer, avec quelques domestiques, aux étapes les plus importantes. On voyage avec style !
     Les Wharton sont des francophiles extrêmement cultivés et des touristes avertis. Partis de Boulogne, ils filent vers Amiens, Beauvais, puis Rouen. Ils continuent vers la Loire et l’Indre, puis font étape à Nohant sur les terres de George Sand. Paris, Poitiers, les Pyrénées, la Provence, l’Est… rien ne les arrête ! En route, ils admirent tout, les cathédrales, bien sûr, les paysages, les villages, mais aussi les Français, leur civisme, leur élégance, leur bonne humeur et leur façon intelligente de profiter de la vie…
     Avec ce récit en forme de carte postale, Edith Wharton nous fait revisiter et redécouvrir lieux et monuments avec une chaleur et un enthousiasme communicatifs.

     Publié aux États-Unis en 1908 avec succès, La France en automobile n’avait jamais été traduit en français jusqu’à aujourd’hui.