30 novembre 2015

Frictions communautaires en Syrie en 1926

Reportage dans la Syrie sous mandat français de 1926:  "Une haine de race et de religion aussi comme celle qui anime ces Arméniens, assoiffés de vengeance, contre les musulmans. Mais surtout, il n'en faut pas douter , ce goût d'imprévu, de danger, ce besoin de donner et recevoir la mort que certains hommes portent en eux comme le plus impérieux, le plus voluptueux des poisons." p.24,"En Syrie" (1926), Joseph Kessel , Folio n°5834
Posté par Sepo à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2015

Expérience de la foi à l'Institut Saint-Serge de Paris

     "Reste que c'est par l'orthodoxie que j'ai fait l'expérience de l'être et ce qu'on peut appeler la vibration ontologique. Elle m'a permis de faire cette expérience parce que, en France, cette église était pauvre et minoritaire. Née au départ des Russes fuyant la persécution du régime soviétique à l'encontre des croyants, réfugiée dans des garages ou des magasins désaffectés transformés en chapelle, il n'était question avec elle que ce qui venait du cœur. Parce qu'il fallait vivre et que seul le cœur permettait de... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2015

Louis XIV et l'impératif de représentation

    "Un jour, opéré le matin - sans anesthésie ! - il s'habille le soir en grand apparat, se charge de tous ses diamants et, souffrant le martyre, reçoit sur son trône un ambassadeur. Pour lui,cela est le devoir du roi." p.216,"Alain Decaux raconte l'Histoire de France"(2015), Alain Decaux , Perrin
Posté par Sepo à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2015

A l'ombre du KGB: le séminaire lituanien

   "La tendance générale, depuis longtemps, s'était de faire mourir le séminaire. Depuis les années 960 et 1970, le nombre de clercs était limité à vingt-cinq. Donc, cinq séminaires par an. Quand on sait que la Lituanie, il y a six cents paroisses, ça se passe de commentaires. Il y avait des gens qui, pendant des années, aspiraient à entrer au séminaire sans y arriver. Je connais personnellement quelqu'un qui n'y est parvenu qu'à l'âge de quarante ans. D'habitude, il y avait un genre d'examen d'entrée. Épreuve orale: du... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 02:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 novembre 2015

Musique pour le jour des défunts

    "La mélodie  et les harmoniques du Requiem de Campra sont d'une délicatesse infinie. On a parlé à son propos de "berceuse des morts", une expression qui dit l'espérance chrétienne de l'au-delà, au coeur du tragique de la vie humaine. On passe à tout instant de la douleur et de l'angoisse à la sérénité et à paix retrouvée, de la nuit à l'aurore.L'exaltant Et lux perpetua ("Que la lumière éternelle brille sur eux") nous jette brutalement, par son jaillissant et irrésistible dynamisme, dans la joie céleste que... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]