06 janvier 2008

Epiphanie

"A la vue de l'étoile, ils eurent une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l'adorèrent; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Et ayant été avertis en songe de ne point retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin."
Posté par Sepo à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2008

Les cigarettes ont profil bas

L'année s'ouvre sur une vague de puritanisme hygiénique, la morale aux orties pour mieux réapparaitre en moraline tatillonne, et juridiquement envahissante. PARIS (AFP) - Après une tolérance de 24 heures le jour de l'An, l'interdiction de fumer dans tous les lieux publics semblait bien respectée mercredi, malgré les récriminations de certains patrons de cafés et les protestations des buralistes contre l'optimisme de la ministre de la Santé. La cigarette étant définitivement bannie, les fumeurs sont désormais obligés de... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2008

Uranus, le film

J'ai lu "Uranus" seulement au mois de décembre 2007 alors que j'avais vu le film en salle en 1990.Le roman est exceptionnel dans la description de l'après-guerre, le film est porté par une distribution éblouissante, Depardieu en Léopold crève l'écran, Fabrice Lucchini glace le sang en doctrinaire froid.
Posté par Sepo à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2008

Uranus, l'oeuvre au noir de l'après guerre

"La nuit était noire, sans lune, et pendant le dîner, le ciel s'était couvert de nuages bas qui cachaient les étoiles. En face de l'immeuble, Archambaud vit des lumières aller et venir parmi les ruines et n'y prêta pas attention. Déjà il avait le fil de sa méditation. Il songeait à tous ces hypocrites, au nombre desquels il se contait lui-même, et que rien n'obligeait à taire leurs convictions ni à feindre d'en avoir d'autres. Franchissant les frontières de Blémont, il considéra la question à l'échelle du département, puis de la... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]