13 février 2013

Hautvillers, terre janséniste

    "Hautvillers fut un haut lieu du jansénisme champenois. L' "inventeur du vin effervescent", symbole du luxe et de la fête, était un adepte de Port-Royal, système fondé sur une morale de la contrainte et une profonde répugnance à l'égard du "divertissement". Dom Pérignon, qui occupait les fonctions de procureur (ou céllerier), avait en charge l'administration du monastère, tâche incluant l'entretien des  vignes et l'élaboration du "vin de Rivière".    Était-il un bon janséniste? On peut le penser,... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2013

Lemaistre de Sacy au château de Pomponne

    "J'aurais aimé jeter un coup d'oeil au château de Pomponne, édifice du XVIIIe siècle dessiné par Mansart, où longtemps vécu Lemaistre de Sacy, chassé de Port-Royal. Emprisonné trois ans, à la Bastille, pour ses opinions jansénistes, il avait mis à profit cette réclusion pour traduire la Bible, première transposition en français que lurent avec passion Hugo, Stendhal, et que Rimbaud annota abondamment. C'est une transcription envoûtante par sa limpidité qui s'éloigne de la stricte conformité au texte originel. On... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2013

Renonciation de Benoît XVI

   Discours du pape Benoît XVI au Collège des Bernardins (Paris), vendredi 12 septembre 2008, c'est la conclusion: "Une culture purement positiviste, qui renverrait dans le domaine subjectif, comme non scientifique, la question concernant Dieu, serait la capitulation de la raison, le renoncement à ses possibilités les plus élevées et donc un échec de l’humanisme, dont les conséquences ne pourraient être que graves. Ce qui a fondé la culture de l’Europe, la recherche de Dieu et la disponibilité à L’écouter, demeure... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2013

Aventure monastique de Valaam

Valaam, archipel d'une cinquantaine d'îles, figées six mois par an dans les glaces de l'immense lac Ladoga, abrite le plus ancien monastère de Russie. Fondé selon la tradition au XIème siècle, la prière du monastère de Valaam s'est interrompue pendant près de 50 ans, lorsque le régime communiste expulsa les moines de l'île dans les années 1940.Mais en 1989, six moines accostent à Valaam, pour restaurer une vie monastique dont le fil a été brisé. 23 ans plus tard, ils sont près de 150, et la plupart des églises dévastées ont été... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2013

Gudrun Ensslin: un destin pour revisiter les années 70 allemandes

Cloué au lit à la faveur d'une pharyngite, j'ai pu visionner ce matin "La bande à Baader",  d'Uli Edel, film sorti le 12 novembre 2008 en salle en France. La bande à Baader claque comme un slogan dont on perd tout élément concret. Affectivement pour moi, c'est l'écho lointain où, gamin, fusaient des "C'est la bande à Baader !!!" quand une radio, une télévision annonçaient un acte de violence. De ce qu'on croit familier, notre curiosité retient à peine la pellicule des choses et jusqu'à aujourd'hui, la réalité du phénomène Baader... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2013

Brasillach parmi nous

   Chaque 6 février, on éprouve une attention particulière à Robert Brasillach (31.03.1909- 06.02.1945) qui a su trouver des accents attachants pour peindre la vie parisienne:    "C'est l'heure où la fraîche nuit restitue les biens et les formes anciennes, et rien n'empêche cette rue étroite entre les murs anonymes d'être le chemin de labour entre deux pans d'ombre étoilée. Paris, derrière Paris la ville, et même Paris la province, retrouver Paris le village, à cette époque où les bateliers de la seine... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2013

De l'esprit de la campagne selon Chardonne

    "Pourtant, je ne me sens pas à la campagne. Chez moi, à La Frette, je suis dans le ciel, dans les fleurs; mais je ne suis pas à la campagne. Pour moi, la campagne est en Charente, plus précisément sur une butte sablonneuse, près de Cognac. Là-bas, en ce moment, les jours sont dorés comme les feuilles; à travers les vapeurs matinales, blanches et transparentes, le ton des houx, des pins, des mousses a plus d'accent; la terre, des senteurs plus fortes, de secrètes germinations se préparent." p.9/10, "Lettres à... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2013

Inspiration chez Chardonne

    "Il me semble que toute oeuvre de moi, ou la moindre page, a pour origine une émotion à peine distincte, léger tressaillement dans la chair pareil au frémissement de la baguette du sourcier : là il y a une source. Alors, on creuse. Chacun a ses propres sources, singularité essentielle. Ce qui appartient à la réalité ou à l'imagination, on n'a jamais pu le savoir." p.24,"Lettres à Roger Nimier"(1954), Jacques Chardonne, Grasset coll.Les Cahiers verts XXV
Posté par Sepo à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2013

Empreinte du paysage sur la création artistique

      "Il semble raisonnable de conjecturer qu'un livre doit un peu de sa texture, de sa tonalité, de son rythme, de sa sensibilité, de son atmosphère mentale, au paysage dans lequel il est médité. Les idées elles-mêmes, comme la musique, ne sont pas étrangères à l'endroit où elles poussent, au corps qui leur donna naissance. Un Bizet et un Wagner ne furent sans doute  possibles que là d'où ils composèrent. Ce rapport presque inévitable à la physique est pourtant de l'ordre de l'imprescriptible, et on le... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2013

Barnhill (île de Jura): où fut écrit 1984

"Rapportée au temps de l'existence d'Orwell, la journée du 22 mai 1946 est une date historique. Après un long périple, il arrive Ardlussa, à dix-sept miles au nord de Craighouse, à l'endroit, à l'endroit où la route défoncée, creusée de nids-de-poule, s'arrête. Pour atteindre Barnhill, il faut encore emprunter à pied un chemin de terre qui serpente dans la lande sur une dizaine de miles. C'est là qu'Orwell a décidé de vivre, dans cette ferme isolée, tout près de la mer, à l'extrême nord de Jura, une île des Hébrides intérieures.... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]