30 novembre 2015

Expérience de la foi à l'Institut Saint-Serge de Paris

     "Reste que c'est par l'orthodoxie que j'ai fait l'expérience de l'être et ce qu'on peut appeler la vibration ontologique. Elle m'a permis de faire cette expérience parce que, en France, cette église était pauvre et minoritaire. Née au départ des Russes fuyant la persécution du régime soviétique à l'encontre des croyants, réfugiée dans des garages ou des magasins désaffectés transformés en chapelle, il n'était question avec elle que ce qui venait du cœur. Parce qu'il fallait vivre et que seul le cœur permettait de... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2015

Eden bio, un bijou d'architecture contemporaine

Au 15-27 rue des Vignoles, Paris 20e:    "Dans cet îlot disparate aménagé en  2009 par Edouard François, la nature est reine. Chaque logement est assorti d'un jardin ou d'un balcon et les fenêtres sont pré-équipées de pots de fleurs. Le sol originel de la friche urbaine a été remplacé par du terreau bio certifié Demeter. De fait, la moindre graine portée par les vents explose à la surface de ce sol aux vertus exceptionnelles. Seules les glycines qui grimpent sur les structures en bois des escaliers ont été... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2015

L'Institut Saint-Serge évoqué dans un roman de la prochaine rentrée littéraire

   "Ensuite, il se dirige vers la place Stalingrad qui n'a pas volé son nom. Par le canal, il arrive rue de Crimée. Au 93, il pousse une grille, et il suit une allée étroite bordée de plantes grasses, jusqu'à un garage à l'abandon surmonté d'une enseigne où il déchiffre les lettres du mot "librairie". Devant lui se dressent l'église orthodoxe Saint-Serge-de Radonej et son double escalier en bois ouvragé. Vladimir Vladirovitch hésite un instant à monter par la droite ou par la gauche, par le sens de la circulation ou par... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2015

Une terrasse sur Paris, la butte Bergeyre

  C'est la lecture du dernier roman de Virginie Despentes, "Vernon Subutex 2" publié chez Grasset qui m'a fait découvrir ce lieu. Dans le guide Parigramme, il n'est pas précisé qu'après les "Folles Buttes", c'est un stade portant le nom d'un joueur de rugby, Bergeyre qui a remplacé le parc forain. http://www.des-gens.net/Histoire-de-la-butte-Bergeyre-6084 "Avant la Première Guerre mondiale, un parc d'attractions proposant manèges et chalets de curiosités était campé à la naissance de la rue Georges-Lardennois. Les "Folles... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2015

Convivialité parisienne

 A l'intersection de la rue Saint-Martin et la rue Rambuteau, scotchée sur une porte:
Posté par Sepo à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2015

Orwell installé rue du Pot-de-Fer à Paris

     "Comme il ne veut pas vivre chez sa tante éternellement, il trouve, grâce une fréquentation locale,"une chambre dans un hôtel garni d'un quartier ouvrier", rue du Pot-de-fer, à deux pas de la place Monge et du jardin des Plantes."C'était une rue très étroite, une sorte de gorge encaissée entre de hautes maisons aux façades lépreuses figées dans de bizarres attitudes penchées, comme si le temps s'était arrêté au moment précis où elles allaient s'abattre les unes sur les autres.(...) L'hôtel abritait un certain... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2015

Univers des gares

   "J'ai toujours aimé les gares, ces monuments vivants dressés au cœur des villes, ouverts sur des horizons inconnus. Je me rappelle, enfant, la fumée des derniers trains à vapeur sous la lourde charpente en fer. Ma mère partait en voyage et je l'avais accompagnée dans une mêlée de corps chargé de valises, de contrôleurs, de porteurs, de couples enlacés. Au début des années 60, on voyait encore circuler quelques unes de ces locomotives qui me donnent rétrospectivement, l'impression d'avoir traversé un film en noir et... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2015

Conditions de l'enchantement parisien

    "Et d'ailleurs, ces quartiers ne sont pas si disgraciés que je l'ai dit. Je me suis montré injuste. C'est une question de saison. Oui, il suffit d'un peu de soleil pour transformer, embellir, n'importe quelle ruelle, n'importe quelle impasse. Il la diapre instantanément, il la roule, comme on fait un beignet, il l'irise, il la dore, il la mordore, il l'argente, il l'ocre, il l'a cuit....Il suffit aussi quelque fois d'un sourire, ou d'une chevelure...C'est également une question d'heure. Il est des moments où l'on... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2015

Evocation du Sentier

   "Bien défini entre les Grands Boulevards et la rue Réaumur, la rue Montmartre et le boulevard Sébastopol, le Sentier n'est pas le IIe arrondissement, qui l'excède largement, mais il en constitue le noyau, avec ses rues étroites, ses façades anciennes qui ont échappé à la sape et à l'uniformité des transformations haussmanniennes; une réserve industrieuse, maudite, peu éclairée, presque malfamée, moin des axes, des immeubles luxueux, de tout ce qui rutile et signale la puissance." p12,"Paris intérieur"(2015), Philippe... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2015

Quartier de Bercy avant sa tranformation

    "Elle passa toute son adolescence dans un quadrilatère limité au nord par l'avenue Daumesnil, au sud par les quais de la Rapée et de Bercy. Ce paysage n'a jamais attiré beaucoup de promeneurs. Par endroits, vous vous croyez perdu au fond d'une lointaine province et, si vous longez la Seine, vous avez l'impression de longer un ancien port désaffecté. Le passage du métro aérien sur le pont de Bercy et les bâtiments de la morgue ajoutent à l'irrémédiable mélancolie du lieu. dans ce décor ingrat, il existe pourtant... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]