23 octobre 2011

Tour d'Eiffel vu d'Epiais-Rhus

A 40 km de Paris dans le parc du Vexin français, sur le chemin reliant Epiais-Rhus et Grisy-les Platres: "Le village voisin, Epiais-Rhus, est un village rustique qui a beaucoup de charme avec ses maisons paysannes et au sommet d'un monticule d'une église construite au début du XVIe siècle par Nicolas Le Mercier, architecte de Pontoise à qui sont dus plusieurs édifices de la région. C'est le style de la seconde Renaissance avec une ordonnance des corniches, des ordres et des entablements d'une parfaite homogénéité. Le clocher, flanqué... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2011

Entre Sartrouville et Herblay en 1928

     "Entre le chemin de fer et la Seine, vignes et vergers couvrent le plateau. Un brusque ressaut, et c'est le fleuve: une petite plaine le borde, si étroite que le village de La Frette a eu peine à s'y loger. Mais le talus, troué de plâtrières, est couvert de lilas cultivés, moisson odorante qui, au printemps, trnsforme tout l'arc de cercle en un véritble paradis. Le coteau fleuri se poursuit jusqu'à Herblay; les arbres fruitiers, pommiers, poiriers, pruniers surtout, s'étendent sur le plateau, tout autour du... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2010

Instantané de la campagne du Nord

  "Une route de France, noire de goudron frais, des peupliers, deux grands champs gris. La campagne du Nord, plate et mélancolique, s'étend à perte de vue, sans un vallonnement, sans une colline. Le soir va tomber ; dans le ciel de printemps, des nuages volent. Le vent siffle, remue les feuilles. Un grincement de roues, d'essieux ; un train lointain, des autos, des carrioles passent. La route nationale se transforme en une chaussée hérissée de pierres pointues comme des clous. C'est la ville, neuve, calme, laide. Les maisons sont... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2010

Au commencement capétien:le Valois

     "La France des premiers capétiens, située entre Seine, Marne, Thève ou plus exactement l'affluent de ce dernier, l'Isieux, qui contournait Luzarches, est maintenant franchie; nous sommes au pays où les forêts forment des ondulations d'un vert soyeux et là où les rubans bleus des rivières ont des noms charmants: la Nonette, l'Aunette, l'authonne. Dans le Valois, les abbayes, les châteaux, les parcs ont pris possession des sites sans les dénaturer; il se dégage de ces lieux une gentillesse faite de grâce et de... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2009

Port-aux-Français dans l'arche de Kerguelen

    "Dans un long glissement, comme si la bateau coulissait sur des rails, les bâtiments de Port-aux-Français entrent au ralenti dans notre champ de vision, déroulant une ligne de collines qui descend en pente douce vers la mer. aperçue de loin, la base offre un aspect peu engageant. On devine que les baraquements, où vivent une soixantaine de personnes, ont été posés au hasard, sans plan; sans grâce. Mais ce fragile village de banlieue ouvert à tout vent est un morceau de France. Si loin de tout, si chétif au milieu de... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2009

L'olivier de Roquebrune-Cap-Martin: un arbre bi-millénaire

Un olivier contemporain de la naissance du Christ, l'un des plus anciens oliviers répertoriés au monde. http://www.roquebrune-cap-martin.com/index.php?s=0&=accueil Le patriarche Parmi la dizaine d'arbres, en France, qui peuvent revendiquer le millénaire d'existence, l'olivier de Roquebrune est sans doute le plus ancien: on estime qu'il a donné ses premières olives à une époque contemporaine du Christ, il y a environ 2000 ans ! Rampant sur le coteau, son énorme tronc s'est ramifié et étendu jusqu'à recouvrir un muret de pierre,... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2009

Du génie animal: ces bécasses chirurgiennes

  "On doit à l'un des pères de l'ornithologie helvétique, le docteur V.Fatio, la première citation de ce comportement tout à fait insolite qu'il décrit en 1888: "A diverses reprises, j'ai eu l'occasion de constater que cet oiseau, blessé, se fait lui-même avec son bec et au moyen de ses plumes, des pansements fort ingénieux; que, suivant les cas, il sait très bien appliquer un emplâtre sur une plaie saignante, ou opère une solide ligature autour de l'un de ses membres blessés..." p.38, dans le "Chasseur... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2009

En longeant la Seine à La Frette

     "Débouchant sur le quai, le visiteur des samedis et des dimanches n'en croit d'abord pas ses yeux, lui barrant la vision, toute une série de voiles blanches en mouvement danse sur le fleuve. Impression drôlatique et gaie, en pleine banlieue, de port quasi maritime ! (...) Pour peu que le temps soit clair, ensoleillé, le promeneur prend le temps d'analyser son plaisir. Posée à côté du fleuve, une insolite petite église met en valeur sa large boucle, saluant l'immense plaine qui s'étend à partir de l'autre... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2009

Mauriac à Vemars

   "Je sais que sous ces ombrages saturés d'eau et dans ce soleil trouble, l'esprit jouit de son propre éveil." En 1940, François Mauriac dans son Journal a des mots pleins de reconnaissance pour parler du parc de La Motte à   Vémars, son "jardin du Val-d'Oise." Pourtant en 1923, quelque vingt ans auparavant, il n'hésitait pas dans son roman Le Fleuve de feu, à dépeindre la région comme "une campagne empoisonnée d'engrais et où tournent les corbeaux à peine plus noirs que le ciel."De l'Aquitaine à l'Ile-de-France ... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2009

Chapelle de la Bonne-Nouvelle à Frouville

  Abrité à l'ouest et au nord ouest par des coteaux et orienté vers l'ouest, le territoire de Frouville est occupé dès l'époque gallo-romaine ainsi qu'en témoignent des vestiges archéologiques. Dépendant du bailliage de Senlis et de la châtellenie de Pontoise, le village abrite notamment la ferme de Messelan, ancien oratoire d'une commanderie de templiers. La construction de la chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle en 1672 par Antoine de Mailly d'Hautecourt célèbre le souvenir d'une apparition de la Vierge en 1560 à une première... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]