03 janvier 2015

Décifit d'intériorité et créativité

Aujourd'hui l'homme est submergé par les informations et les tentations d'où son apparente versatilité. Aussi devient-il de plus en plus difficile de faire un retour sur soi pour sonder son for intérieur et ainsi tenter de discriminer les valeurs fondamentales et éternelles. L'approfondissement de la connaissance de soi devient de plus en plus une gageure et cette situation est une source de déstabilisation permanente. Et l'on sait que le manque de conviction dans la finalité de son travail, en l’occurrence la recherche artistique,... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2013

Maupassant, "un rayon de pitié sur la noirceur du monde"

   "Elève de Flaubert, disciple de Zola, poète du réalisme et d'un naturalisme qu'il courbe vers l'impressionnisme cher à ses amis peintres, Maupassant reste, dans notre littérature, le maître de la nouvelle. D'un  pessimisme radical, sans aucun espoir d'au-delà, sans grand espoir ici-bas, il peint avec une sensibilité frémissante les bonheurs furtifs et les secrètes misères de notre vie quotidienne. Il y a, au Metropolitan Museum de New York, un beau tableau de Manet, intitulé Sur l'eau. Il représente une barque avec... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2013

Immunité artistique et décence ordinaire: le cas Dali

Extrait de L'immunité artistique: quelques notes sur Salvador Dali (1944):   "Ce que revendiquent en fait les défenseurs de Dali,  c'est une sorte d'immunité artistique. L'artiste doit être exempté des lois morales  qui pèsent sur les gens ordinaires. Il suffit de prononcer le mot magique d'"art", et tout est permis. Des cadavres en décomposition avec des escargots qui rampent dessus, c'est normal; donner des coups de pied dans la tête des petites filles, c'est normal; même un film comme L'âge d'or est normal. Il est... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2013

Profondeur de Monet

   "La profondeur de sa peinture tient dans cette passion résolue de la surface des choses. Monet se rapproche ainsi précisément de Maupassant qui, sa vie durant, s"est appliqué à décrire l'humanité de l'extérieur, sans projection psychologique ou sentimentale, pour saisir la vérité d'une fille de ferme ou d'un employé de bureau. Mais le miracle de la peinture de Monet, apparemment si soumise à son sujet, est aussi de prêter au monde une forme, une beauté, un sens. Son imagination nous apprend à voir différemment un... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2013

Crucifixion dans la peinture de Chagall

    "(...) le Christ n'est pas seul à souffrir. L'idée de rédemption, au coeur des représentations catholiques (le Christ souffre seul pour le salut de tous), est ici absente. La souffrance, dit Franz Meyer, "demeure la destinée de l'homme et la mort du Christ ne l'abolit pas"; et il ajoute: " ce que le Christ maintient à travers la souffrance, ce n'est pas sa nature divine, mais sa pure humanité." p.32, "Le petit dictionnire Chagall en 52 symboles", (2013), Jean-Michel Foray, Réunion des Musées nationaux
Posté par Sepo à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2013

Chagall à contre-courant

Exposition Chagall entre guerre et paix, du 21 février jusqu'au 21 juillet 2013 au musée du Luxembourg: "(...) l'oeuvre du peintre convoque à tout moment des souvenirs d'enfance, des images venues du rêve, des perrsonnages ou des objets qui lui sont liés. Il met en scène des thèmes et des personnages généralement exclus du champ de l'art moderne, comme les anges, les couples d'amoureux, la Bible. Chagall a aussi recours à l'allégorie, rejetée par son temps, et forge ainsi sa manière. Il réussit à garder son indépendance et sa... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2009

La peinture de Séraphine dévoilée par son mécène

                                                                       "Car, qu'on ne s'y trompe point, ce qu'elle peint n'est qu'en apparence un monde étroit de fleurs, de feuilles et de fruits. Ces fleurs, de feuilles et de fruits. Ces fleurs, ces feuilles et ces fruits sont en vérité l'image de... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2009

Le choc Van Gogh

        Exposition organisée dans un appartement vacant par le frère de Van Gogh, Théo: "A cette première exposition de Vincent, on ne chemine pas de toile en toile, on observant là les courbes et les grâces féminines, là les harmonies de gris, les subtilités du ciel, ici le puits de lumière, ou encore la patte de l'artiste. C'est un assaut, c'est brutal, c'est bouillant comme le feu du ciel, la sève impatiente de la nature, les rêves et les émotions d'un peintre sans école dont la main était une... [Lire la suite]
Posté par Sepo à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]